Il y a un peu plus d’un an, j’étais lasse d’entendre à répétition les mêmes chansons traditionnelles pour endormir ma fille, et pour la sieste, et pour le dodo du soir. Les éternelles chansons comme Frère Jacques et Alouette ne l’endormaient plus : elle les chantait à tue-tête dans sa bassinette en applaudissant à la fin de chaque chanson… Décourageant pour la maman voyez-vous! Et je sais que beaucoup de parents se reconnaitront.

Un matin, j’ai eu le « flash » de lui créer de nouvelles berceuses. Je n’avais jamais écrit de textes de chanson, mais je trouvais le moment parfait pour commencer. Avec mon ami et compositeur Benoit Sarrasin et ma maman Arlette, nous avons concocté de merveilleuses petites berceuses douces et mélodieuses. J’ai reçu de magnifiques commentaires sur mes berceuses de la part de parents, de grands-parents et d’éducatrices de garderie, et ça m’a vraiment fait chaud au cœur.

C’est probablement ce qui a allumé la flamme de l’entrepreneure en moi. Il faut dire qu’en étant marraine du Salon Maternité Paternité Enfants depuis plusieurs années, j’ai été grandement inspirée par tous les exposants que j’y ai rencontrés et par leurs produits originaux. Aussi, sachant que j’aurais pour la première fois de ma carrière une année d’arrêt de spectacles en solo, j’ai décidé d’entreprendre un projet qui me trottait dans la tête depuis plusieurs mois : la création de la Collection Marie Marie. Une collection qui touche à tout ce qui a trait à la routine du dodo. Calmer et rassurer ma fille, tel était mon but. Mais je me suis aussi donné pour mission d’en faire profiter bien d’autres parents tout en me promettant que cette collection serait entièrement fabriquée au Québec.

Voilà comment tout ça a pris forme! Maintenant la prévente est commencée. Et pour dire la vérité, j’en suis vraiment heureuse, mais j’ai peur en même temps. Jamais, au grand jamais, je n’aurais pensé pouvoir réaliser de telles choses dans ma vie. D’une artiste à la tête souvent dans les nuages, je suis passée à une entrepreneure qui doit gérer bien des choses à la fois. Mon entêtement aura eu raison de mes moments de doute intenses et de mes déprimes. Comme me le répète mon beau-père depuis l’école secondaire : « Pas capable » y’é mort… son p’tit frère s’appelle essaye! »

Fière d’avoir écouté mon cœur et fière de ma réalisation… Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine, car j’ai bien hâte de vous parler, entre-autres choses, de mon collaborateur mystère et de la carte-conseils qui est incluse dans le SAC-À-DODO.

Je vous attends !

Marie-Élaine Thibert ,
Présidente Collection Marie Marie

VOIR MES PRODUITS